Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2010

Day 04 - Your favorite show ever

Votre série préférée de tous les temps

Doctor Who

25840_380475436765_47531376765_4309375_5883426_n.jpg

Le Docteur est un Time Lord, un extra-terrestre qui voyage dans le temps et l'espace à bord d'un vaisseau en forme de cabine téléphonique de police, le TARDIS. Passionné par la Terre et la race humaine, il est accompagné dans ses aventures par des terrien(ne)s qu'il ramasse en cours de route...

Aloooors... Comment parler de mon amour pour cette chose de manière à peu près cohérente et avec des expressions plus construites que "gniiiii" et "aaaaaaaaaaw" ?

Déjà c'est une série un peu... spéciale. C'est très très british, à la fois absurde, limite parodique parfois, et en même temps sérieux, voire même fréquemment assez sombre. C'est fait de bric et de broc, et pourtant souvent visuellement très soigné, surtout ces derniers temps (je crois que c'est pour moi un des gros points positifs de la saison 5, les images sont tout simplement sublimes, et ce pour tous les épisodes, alors que c'était parfois un peu inégal avant). C'est une série qui me fait terriblement rire et qui en même temps me fait chialer à mort comme la sale fleur bleue que je prétends ne pas être (j'ai dû mettre 3 jours à me remettre de la fin de la saison 4, et je ne parle même du dernier épisode du Nouvel An...). C'est une série familiale anglaise quoi, avec assez de niveaux de lecture pour satisfaire autant les gosses fans d'aliens moches que les adultes plus portés sur le potentiel critique et philosophique de la science-fiction (mais qui ont eu aussi tout à fait le droit d'aimer les aliens moches...), et c'est cet équilibre qui en fait, pour moi, une très grande série, mais c'est aussi ce qui fait que beaucoup de gens ont du mal à la "comprendre".

A la base je ne suis vraiment pas fan de science-fiction, mais je prends plus Doctor Who comme un conte, comme une série d'aventures que comme de la SF pure, et elle aborde vraiment les aspects du genre qui m'intéressent le plus (les voyages dans le temps, une certaine critique de notre monde à travers des représentation rarement très funky du futur...) Et puis c'est une série où on voyage dans le temps quoi, et ça c'est un peu un de mes gros méga fantasmes depuis toujours. Et je peux vous dire que quand, dès le 3ème épisode, je me suis retrouvée à chasser des alien-fantômes avec Dickens dans le Cardiff de 1869, j'ai trop frôlé l'extase tellement j'étais heureuse d'enfin découvrir une série pareille.

Amy tardis 3.JPG

Voilà, il y a de l'émotion, de l'aventure, et des scénarios excellents. C'est parfois simplement jouissif (j'aime bien les petits épisodes légers à la Smith and Jones et autres Partners in Crime, et tous les voyages dans le passé me ravissent au plus haut point), parfois extrêmement brillant (en vrac, je suis toujours terriblement bluffée par Blink, Midnight, ou, dans un autre genre, le récent et fort génial et sensible Vincent and the Doctor), et souvent les deux, mais ça reste toujours follement divertissant. Et puis c'est une série dont j'aime bien les "valeurs", ce qui mine de rien n'est pas si fréquent (on peut très bien s'éclater devant How I Met Your Mother tout en se disant que Ted il est quand même grave flippant et qu'on aimerait pas être à la place de la Mother...) Le Docteur est un des rares héros d'action à refuser la violence et à préférer essayer de discuter plutôt que de butter tout le monde ou d'appeler l'armée (c'est évidemment plus compliqué que cela parce que si il était tout blanc ça serait un peu chiant, mais c'est assez rafraîchissant... Puis je veux pas dire "gnagna la violence dans les films c'est maaaaal" mais voilà, de temps en temps, ça change). Le ton est à la fois assez pessimiste (il n'est pas rare que les aliens se révèlent être bien moins flippants que les humains...) et en même temps très humaniste. La série a ce don de développer, parfois juste le temps d'un épisode, des personnages crédibles et profonds, même au milieu des situations les plus absurdes qui soient. C'est ainsi que l'on a enfin droit à des héroïnes de récits d'aventures dignes de ce nom! Pas question pour les compagnes du Docteur (du moins, la plupart...) de rester dans un coin à pleurnicher en attendant qu'il vienne les sauver, mais ce ne sont pas non plus des super-héroïnes invincibles, juste des filles normales, avec une famille, des rêves, des peurs, et autant de bonnes raisons de partir avec le Docteur que de rester chez elles... Elles ont d'ailleurs chacune une relation particulière avec lui et l'admirent autant qu'elles n'hésitent pas à lui tenir tête ou à lui désobéir (le jour où une compagne comprendra le concept du "don't wander off!" sera un jour bien funeste...). Au final, elles ont autant une bonne influence sur lui que lui sur elles (même si elles ont tendance à payer très chers leurs quelques mois de "bonheur" à bord du TARDIS...)

Bref, je pourrais aussi vous parler de la sublime musique de Murray Gold, des acteurs et actrices tous parfaits et de mon amour immodéré pour les cheveux de David Tennant, mais je vais m'arrêter là, et me contenter de dire que j'aiiiiime cette série. :D

New Earth2.png

12:37 Écrit par Eledhwen dans Le 30 days TV meme | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

C'est tellement bien dis que je n'ai rien à ajouter. Mon article va paraître bien paaaale face au tiens !

Écrit par : Jeanne | 15/08/2010

Comment ne pas aimer Doctor Who, déjà enfant presque tout le monde rêve d'une machine à voyager dans le temps (nous elle était en thuya dans la cour de l'école...)! En plus avec un tel pilote comment résister, on comprend bien les compagnons du Docteur...

Écrit par : Alex | 15/08/2010

DAVIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIID (*bave*)

Écrit par : Alice Liddell | 17/11/2010

Best show EVER ! Excellent article donnant envie à quiconque n'ayant jamais vu ce monument de s'y mettre ! ^^
( excellent blog BTW )

Écrit par : LadySally | 21/08/2012

Les commentaires sont fermés.