Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2009

Canterbury Cathedral

Aujourd'hui c'est sortie culturelle pour les étudiants internationaux, avec visite de la Cathédrale de Canterbury offerte par la maison. sunny

P1020616.JPG

Toujours pareil, c'est moins facile de prendre des bonnes photos quand on est au sein d'un groupe, qu'on fait une visite guidée et qu'on doit prendre le temps d'expliquer à ses potes chinois ce qu'est l'excommunication Rolling Eyes (les pauvres, je m'imaginais tout à fait à leur place en train de visiter un temple chinois sans rien caler au truc...), mais l'entrée de la cathédrale étant gratuite pour nous autres chanceux étudiants de l'University of Kent, je pourrai y retourner quand je veux et autant de fois que je veux, mouahaha...

Ce que je ferai sans aucun doute, parce que c'est quand même vaaaaachement beau tout ça.

On a donc eu droit à une visite guidée faite par un gentil monsieur qui parlait un bel anglais bien lentement même qu'on comprenait tout ce qu'il disait. C'était ni trop long ni trop court, et très instructif sans non plus trop se perdre dans les détails, bref j'aurais certainement moins apprécié la visite si je l'avais fait toute seule. J'étais quand même bien contente d'avoir étudié une partie de l'histoire de l'Angleterre en khâgne et d'avoir eu de saines lectures dans ma folle jeunesse, parce que sinon j'aurais sans doute parfois été un peu larguée...Rolling Eyes

P1020660.JPG

 (Bon ça c'est le plan général un peu moche mais nécessaire pour qu'on comprenne un peu où c'est qu'on est...)

Dooonc, parlons un peu de choses sérieuses histoire de faire croire qu'ici on ne parle pas que de l'emplacement du Topshop et des pâtes Doctor Who, non mais Laughing. Parce que Canterbury Cathedral c'est quand même un peu une des premières cathédrales british. (et à partir de là vous m'arrêtez si je dis des conneries, parce que si j'avais une mémoire infaillible ça se saurais...)

Elle a été fondée en 602 sur la demande du Pape Gregoire Ier. La légende raconte qu'il a un jour été pris de pitié en voyant de mignons petits zesclaves britanniques aux cheveux blooonds et qu'il a donc décidé d'envoyer Saint Augustin nous civiliser tout ça. (J'imagine qu'après le voyage que ça devait représenter pour l'époque le titre de "saint" était alors accordé d'office...Rolling Eyes) Augustin a donc logiquement abordé en Angleterre dans le Kent (qui est un peu l'endroit le plus proche du continent) et a reçu un accueil fort chaleureux de la part du roi local dont la femme était une catholique française. Ce qui explique qu'il ne soit pas forcément allé chercher plus loin pour fonder son église.

Saint Augustin est ainsi devenu le premier archevêque de Canterbury. Évidemment la petite cathédrale d'origine n'est qu'un lointain souvenir puisque le bâtiment a connu de nombreux ajouts, destructions et modifications. Notamment un monastère fondé vers la fin du Xème siècle mais dont il ne reste à peu près que le cloître puisque le reste a été détruit sur ordre d'Henry VIII lors de sa crise anti-Pape...

P1020630.JPG
P1020621.JPG

 L'espèce de château c'est la résidence de l'archevêque, si le drapeau ne flotte pas c'est qu'il n'est pas là, ce qui est souvent le cas puisque il passe le plus clair de son temps à Londres et ne revient ici que pour les évènements importants.

Les archevêques de Canterbury peuvent chosir de se faire enterrer ici, au milieu du cloître, d'où la présence des tombes, et il y a surement des endroits plus désagréable où passer l'éternité...

L'un des personnages majeurs liés à cette cathédrale est incontestablement Thomas Becket. Archevêque de Canterbury à la fin du XIIème siècle, il était très souvent en conflit avec le roi de l'époque, Henry II, refusant catégoriquement l'autorité de l'Etat sur l'Eglise. Or, un jour de décembre 1170, il semblerait que le roi aie  un peu trop laissé libre cours à sa colère et se soit mis à penser tout haut, lançant globalement des trucs du style "si seulement quelqu'un pouvait me débarasser de ce gros relou..." Rolling Eyes Le problème c'est que ce n'était pas forcément la chose à faire à portée d'oreilles de chevaliers zélés et un poil avinés, et quatre d'entre eux sont donc partis gentillement assassiner le prêtre rebelle en pensant avoir droit à un jouliii cadeau à leur retour. Évidemment, gros traumatisme à tous les étages (le roi qui fait assassiner l'archevêque, même sans faire exprès, forcément ça fait un peu désordre) du coup on a absolument tous les détails de la scène qui est devenue mythique. Des insultes balancées par les chevaliers à leur tentative de traîner Becket en dehors de l'église pour le tuer dans le cloître, en terre non consacrée. Tentative qui échoua, et un autel marque à présent l'endroit où le meurtre eu lieu, en plein dans la cathédrale.

P1020633.JPG

(L'autel en lui même est pas super top, et en plus ma photo est moche, alors je préfère montrer ce qu'il y a au dessus parce que c'est plus joli...)

Après cette petite histoire nous avons eu droit à une visite de la crypte, qui est magnifique, mais malheureusement les photos sont interdites, et je n'ai même pas pu en prendre en douce parce qu'on a été obligés de passer rapidement.

Bien sur, comme pour tout martyre, les restes de Thomas Becket ont pas mal voyagés, passant de la crypte au choeur, restant longtemps un important lieu de pélerinage, si bien que les dalles sont très clairement usées sur le trajet que les pélerins avaient l'habitude de suivre autour de la tombe! Mais celle-ci a fini par disparaitre avec son contenu, encore un coup d'Henry VIII, si bien qu'aujourd'hui, seule une bougie au milieu du choeur nous rappelle symboliquement le tombeau qui s'y trouvait avant.

P1020650.JPG
P1020641.JPG
*
Bon c'est pas terrible tout ça, il faudra vraiment que j'y retourne pour faire des photos potables, ce sera avec plaisir en tout cas!
*
Voilà, voilà, puis après quelques errances dans la ville nous sommes remontés à l'université pour aller au Freshers Buffet. D'ailleurs j'ai enfin élucidé le mystère: les "freshers" ça désigne bien uniquement les première années, les petits djeunz qui découvrent les joies de la vie universitaire quoi, pas les gens comme nous qui sont nouveaux à l'université mais ont déjà quelques années de fac derrière eux. Mais bon, tant qu'il y a de la bouffe gratuite...Laughing
*
*
Et puis en rentrant nous avons croisés quelques habitants du campus auxquels nous n'avions pas été présentés:
P1020678.JPG
Y'en a PARTOUT Shocked. On a aussi vu un écureuil, mais j'ai pas eu le temps de le prendre en photo avant qu'il aille se planquer en haut d'un arbre, pas fou le truc...
*
*
Voili! La prochaine fois nous découvrirons que le charme de la campagne anglaise n'est pas qu'un mythe, surtout quand il fait beau, et nous apprendrons comment ne pas se perdre dans un labyrinthe, même sans miettes de pain à semer derrière soi, alors à bientôt!

21:41 Écrit par Eledhwen dans En direct d'Angleterre | Lien permanent | Commentaires (1)

22/09/2009

Sunny Afternoon in Canterbury

 Je ne sais pas comment ça se passe de l'autre coté de la Manche, mais ici il fait un peu trop beau pour que ce soit normal, c'est louche cette histoire, je suis sure qu'après on va avoir 3 mois de pluie sans interruption histoire de compenser... 

Breeeeef, c'est pas que le beau temps ne soit pas important pour le reste de notre histoire, mais commençons par le commencement, un peu d'organisation enfin!

Alors ce matin je suis allée à la réunion d'information pour les étudiants internationaux (et oui, car même si mon chez-moi est plus près de Canterbury que celui de la plupart des étudiants britanniques qui se trouvent ici, je suis considérée comme une étudiante internationale moua madame, tout aussi internationale que le mauricien qu'il y avait à coté de moi et qui parlait parfaitement français ... anyway...) l'occasion d'aller faire un tour dans le bâtiment flambant neuf reservé aux postgraduate, et ya pas à dire, il doit y avoir des endroits plus désagréables où postgraduater...

En tout cas on est tellement chouchoutés que ça fait plaisir à voir, on nous a globalement présenté tous les gens vers qui aller pleurer en cas de problèmes, et toutes les possibilités qu'offrait l'université, en insistant bien sur le fait qu'il fallait qu'on travaille bien mais qu'on n'oublie pas non plus de s'amuser, un concept tout à fait nouveau pour moi (je ne crois pas avoir déjà entendu ça dans un discours de présentation... Sauf peut-être en prépa, mais c'était un peu une question de survie pour essayer de nous empêcher de péter un câble en cours d'année...) mais qui n'est pas désagréable à entendre. On a ainsi eu droit à une petite présentation de l'équipe de KentUnion, sorte de syndicat étudiant en plus fun qui représente les étudiants mais s'occupe aussi de la plupart des évènements qui se produisent sur le campus.

 

Une fois la chose achevée, j'ai décidé de prendre part à une visite de la ville organisée dans le cadre de la Welcome Week, histoire de descendre un peu de mon perchoir et d'aller voir ce qu'il se passe en bas. C'est là que le beau temps intervient, parce que oui, sous la pluie, ça aurait sûrement été moins fun.

Le centre ville de Canterbury n'est qu'à une petite demi-heure du campus, par des petits chemins détournés fort agréables, mais comme j'ai pris des photos seulement au retour (plus facile à faire quand on est toute seule plutôt qu'au sein d'un petit troupeau d'étudiants) je détaillerai le trajet plus tard...

Bon mes photos du centre sont en fait assez moches, car prises trop à l'arrache, ce qui en soit n'est pas super grave puisque j'aurais l'occasion d'en refaire des mieux, vous allez donc devoir me croire sur parole (sauf les petits chanceux qui y sont déjà allés) quand je vous dit que c'est une ville franchement adorable. Bon il doit bien y avoir des coins glauques (de fait, quand on dépasse les limites des remparts de la ville c'est un peu moins choupinet...) mais si je n'ai pas réussi à me perdre dans des coins craignos c'est qu'ils doivent vraiment être très bien cachés...

Les étudiants qui nous servaient de guides nous ont montré quelques bons coins, les bars sympas, les boutiques abordables, et nous ont rapidement donnés quelques détails historiques. La ville a toujours été un centre important, de la préhistoire à l'arrivée des romains, jusqu'à la conquête normande, elle a toujours été la "capitale" du Kent, il faut dire que l'emplacement est plutôt stratégique... Evidemment Canterbury a vraiment pris son essort au début du Moyen-Age quand elle est devenue le principal centre religieux d'Angleterre et que la construction de la cathédrale a commencé, mais j'aurais tous les détails demain à l'occasion de la visite de ladite cathédrale.

P1020585.JPG

 En tout cas l'architecture du centre n'a pas beaucoup bougé depuis, et le tourisme étant une des principales ressources de la ville il est parfaitement préservé et rénové, la moindre boutique étant inclue dans le décor, du Starbucks au Subway en passant par l'office du tourisme.

P1020586.JPG
 
P1020587.JPG

(Ouuuh le beeeel effeeeet de lumièèère... Putain de soleil...)

Il ya même une sorte de centre commercial, Whitefriars, qui est en fait une petite place et quelques ruelles dans lesquelles sont réunies la plupart des grandes boutiques: Mark&Spencer, Tesco, H&M, Zara, Topshop... (la liste des magasins que j'ai retenu n'étant absolument pas révélatrice de mes priorités...) le tout toujours dans une architecure moderne mais qui s'inclu parfaitement dans le reste de la ville. 

Nos guides nous ont alors laissés errer dans le coin pour remonter à l'université. J'en ai donc profité pour explorer un peu plus la ville par moi-même, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller jeter un oeil au Waterstone's, mais sans rien acheter parce que je suis une grande fille raisonnable.

P1020588.JPG

 (je veuuuuuuux... )

P1020589.JPG

(Ok il parait que c'est pas top, mais le principe et la couverture me feront toujours rire...)

Puis j'ai pris le chemin du retour.

Aloooors, d'abord on passe sous Westgate Towers, qui comme son nom l'indique est une... porte... avec deux tours... et qui donne sur l'ouest... bref un reste des remparts, qu'on peut parait-il visiter, il faudra que je le fasse un jour parce qu'apparement la vue sur la ville est superbe.

P1020597.JPG

 

P1020595.JPG
P1020596.JPG
(Apparemment c'est considéré comme une rivière, moi je croyais que c'était... euh, les douves de la ville? Mais bon, je ne veux vexer personne, ça reste très joli...)
*
Puis direction la gare et ses alentours déjà plus sauvages
P1020600.JPG
(L'un des vieux entrepôts a été transformé en resto/vendeur de fruits et légumes et produits frais, et je trouve ça cool...)
*
P1020602.JPG
*
Puis c'est parti pour les petits chemins planqués entre deux lotissements, traversant une zone pavillonaire so-british-et-un-poil-creepy-tellement-ya-rien-qui-dépasse-et-oh-my-god-toutes-ces-maisons-sont-pareilles, et longeant les bois...
P1020603.JPG
*
Et enfin... Oh mais que vois-je? Ne serais-ce pas l'Université là-bas au loin?
P1020606.JPG
(oui et après il faut se taper la petite cote vicieuse...)
*
*
Et voilàààà! Ensuite, comme je suis une warrior de la vie, j'ai enchaîné avec l'International Students Diner (dieu, que je suis internationale comme fille), repas réservé aux étudiants étrangers. Et bien ma tablée était à la hauteur de mes espérances puisqu'elle réunissait des gens de... Chine, Japon, Hollande, Etats-Unis, Allemagne et Lituanie... En tout cas j'ai passé une très bonne soirée à dire bon appetit dans toutes les langues présentes (j'ai même pu briller avec ma connaissance pointue du japonais, par contre je ne me rappelle plus du reste, sorry...) et parler cinéma, "politique" et j'ai découvert qu'être étudiante en cinéma c'était vraiment exotique, puisque tout le monde fait des trucs serieux genre relations internationales ou droit...
P1020609.JPG
 
That's all folks! Dans le prochain épisode, nous apprendrons que Becket(t) n'est pas seulement le nom d'un célèbre écrivain mysanthrope, et que le campus n'est pas seulement habités par des étudiants mais aussi par de bien étranges créatures... Stay tuned!

22:07 Écrit par Eledhwen dans En direct d'Angleterre | Lien permanent | Commentaires (6)

21/09/2009

Good Morning England!

Aaaaaaaaaaaaaand I've got the Internet!! cheers

ça y est, la geek a enfin sa drogue, tout va bien dans le meilleur des mondes... Laughing

 

Alors ouiii je suis bien arrivée à Canterbury samedi dernier, je passerai sous silence les quelques évènements peu glorieux du voyage, des bagages trop lourds aux problèmes de bus, reste que je suis en vie et que je ne me suis presque pas perdue en route Rolling Eyes c'est tout de même l'essentiel.

Je dois dire qu'au cours du week-end je n'ai pas vu grand chose d'autre que ma chambre, fort sympathique au demeurant, (malgré la prise internet fort judicieusement placée derrière le lit, soit à l'opposé du bureau, ce qui m'oblige à sauter par dessus le câble Internet dès que je veux traverser ma chambre... Oui on est moderne, mais on va pas foutre le wifi partout quand même, faut pas déconner...Rolling Eyes)


Mon nouveau chez-moi est très chouette. Immense, perdu dans la nature, et perché sur la colline surplombant la ville. Tout pile comme sur la brochure, avec nuages photogéniques et étudiants en liberté dans l'herbe Rolling Eyes, ça fait presque faux.

P1020570.JPG

 

Soyons honnêtes, sortir de chez-moi sans carte relève pour l'instant du suicide. Jugez plutôt:

maison.JPG

(oui j'aime toujours autant barbouiller des vieilles flèches moches avec Paint...)

Je suis au deuxième étage d'une "maison" que je devrais partager avec 7 autres étudiants, avec cuisine commune et une salle de bain par étage.

P1020674.JPG

maisooooon

P1020577.JPG

La très sympathique vue quand je sors de chez moi le matin...

 

A son arrivée, chaque étudiant reçoit le programme de la Welcome Week, semaine qui sépare l'arrivée des étudiants sur le campus de la rentrée. Car oui, pas question de se tourner les pouces tout seul en ermite dans sa chambre pendant une semaine en attendant fébrilement que les cours commencent tel le nerd moyen, le but du programme est clair: faire découvrir l'université aux nouveaux, rencontrer un maximum de monde, et surtout... s'amuser à mort une dernière fois avant le début de la vie monastique (que je devine toute relative Rolling Eyes...) qui est censée attendre les étudiants à partir de la rentrée.

P1020687.JPG

Il faut dire que le campus est plein de ressource, puisque chaque College (c'est comme dans Harry Potter, chaque "maison" à sa petite couleur, moi j'habite à Darwin College donc c'est l'espèce de rouge/rose... Rolling Eyes) possède son propre bar, et qu'il y a même une boîte de nuit sur le campus.

J'ai donc profité d'une visite du campus organisée dans le cadre de la Welcome Week pour essayer de m'y retrouver un peu plus (j'ai pas trop pris de photos, mais j'aurais d'autres occasions). Comme tous les évènements de la semaine ils sont organisés par des étudiants des années supérieures qui peuvent donc partager leur graaaaand savoir avec les newbies du l'université.

Ensuite un bus gratos faisait la navette entre le campus et le méga supermarché du coin, histoire que tous les étudiants puissent faire le plein d'oreillers, de cintres et de paquets de pâtes.

Mine de rien c'est toujours super dépaysant de débarquer dans un supermarché étranger, surtout quand on ne retrouve pas la base de son alimentation comme les Chocapic et les Dinosaurus... Rolling Eyes Heureusement il y a plein d'autres trucs funs, comme les boîtes de Spam exactement comme dans le sketch des Monthy Python, et surtout des pâtes Doctor Who qui m'ont bien occupées 5 minutes. Bon c'était un truc en boîte alors j'ai pas bien vu, mais apparemment c'est vraiment des pâtes en forme de Tardis, Daleks, Empty Child... et si ça c'est pas la classe, je ne sais pas ce que c'est... drunken

Breeeeef *tente de reprendre un semblant de dignité* j'ai quand même pensé aux trucs vitaux:

P1020675.JPG
Et pour fêter mon arrivée en Grande-Britonnie, je me suis offert le DVD de Shaun of the Dead qui était en promo. Parce que c'est anglais, que j'en ai entendu beaucoup de bien et que la catchphrase dit "A romantic comedy. With Zombies" donc ça ne peut pas être franchement mauvais...
*
Et c'est tout pour aujourd'hui! Smile Demain nous mettrons fin à l'affreux suspens "Y a-t-il un Starbucks à Canterbury?" et nous essayerons d'apprendre à dire "Bon Appétit!" en lituanien, alors ne manquez surtout pas la suite de mes merveilleuses aventures!

19:46 Écrit par Eledhwen dans En direct d'Angleterre | Lien permanent | Commentaires (3)